Dilip

Le projet continue, pour les prochains portraits qui vont suivre, je vous emmène à la montagne, direction la Suisse !

Il y a une semaine, je suis partie à la rencontre de Dilip, un Australien (originaire d’Angleterre) qui vient d’arriver sur Nendaz. On a passé la soirée chez lui à discuter de voyage et de culture. J’ai adoré cette rencontre, il avait toujours une anecdote à raconter ! On a appris qu’il a fait un mariage à Killarney en Irlande on aurait pu le croiser, le monde est petit.

Devinez son âge !? ☺
Auparavant il était banquier, travaillait pour une banque américaine, et travaillait dans l’échange avec des banques françaises., puis en 2007 il a dit : “fuck you !” Il n’avait plus envie de travailler pour des grosses boîtes. Il a monté un business à Singapour, un bar où on pouvait jouer au golf à l’intérieur ! Après une dizaine d’années, il en a eu marre, il est partie en vacances il a loué son appart, il a voyagé à Bali, Australie, Laos, Thaïlande, Inde avec son père. Puis il y a eu le covid, il n’est pas rentré. Il est nomade depuis début décembre 2019.

Pour lui être nomade c’est ne pas savoir où tu vas.
Souvent on nous demande : “alors c’est quoi le plan ?! ba il n’y a pas de plan, mais qu’est ce que tu vas faire la semaine prochaine, ba je sais pas ! Si tu m’avais dit que je serais à Nendaz il y a 1 an, 6 mois, 3 mois je n’en avais aucune idée ! Si tu m’avais dit que je serais en Croatie à apprendre la voile pareil !”

Souvenir : “j’ai rencontré des gens on était en train de boire un verre dans le seul bar d’ouvert sur une île en Croatie, une femme disait tu sais que tu es au centre du monde pour les charters ? oh je ne savais pas, elle me dit pourquoi tu n’apprends pas la voile, et je me suis dit, et bien demain je ne savais pas quoi faire alors je me suis réveillé et j’ai cherché à apprendre la voile en Croatie, je me suis retrouvé dans un petit village et je me suis dit bon je vais le faire pendant une semaine, je suis resté 5 semaines. Le mec qui m’a appris à faire de la voile, a fait le Volvo Ocean race et était cuisinier pour 16 personnes, pendant 40 jours. Je me suis fait des amis et maintenant je me dis pourquoi ne pas monter un business là-bas à partir d’avril : yoga, nourriture healtly, et voilier.

Pour lui les avantages, c’est qu’il trouve que cette vie est moins stressante, tu peux toujours bouger si l’endroit ne te convient pas. Et il devient minimaliste avec simplement deux sacs, sa trompette et son ordinateur.

Pour la suite il aimerait faire plein d’autres pays et revoir son père qui vit en Australie, qui adore voyager mais qui se sent seul par rapport au covid. Et il aimerait faire des choses pour la planète comme son idée en Croatie, ouvrir un café à Genève, faire du surf au Maroc ou simplement pouvoir jouer du jazz avec sa trompette n’importe où dans le monde !

Je pourrais encore vous raconter tellement de choses sur lui, mais je vous en dirais plus prochainement !

Merci vraiment pour ton beau témoignage Dilip et tes histoires passionnantes !

Si toi aussi tu es nomades et tu souhaites participer au projet, que tu sois en couple, tout seul, en famille, avec un ton van, en sac à dos, en woofing, en saison ou autres c’est possible ! —> contact@acinstant.fr