Claire

J’ai rencontré Claire à Crans Montana, une fille pleine d’énergie ! 😊

Originaire de Paris, elle a quitté cette vie où elle n’était pas à l’aise, pour commencer une vie de saisonnière à Belle-île en mer. Elle a eu plusieurs logements alternatifs puis un jour elle s’est dit pourquoi ne pas passer le permis poids lourd.

Cela lui permet d’être chauffeur poids lourd l’été et l’hiver, elle est conductrice du funitel ici à Crans Montana. C’est une installation qui ressemble à une télécabine, avec 2 câbles porteurs, c’est beaucoup plus gros, on monte à 30 personnes dans une cabine, l’installation fait 3km de long et elle monte à 3000m d’altitude, au glacier de la plaine morte. Elle choisit toujours un travail là où elle a envie d’être.

Elle vit dans son camion avec sa chienne Bagheera, elle a une voiture pour se déplacer et l’été la moto pratique ! Avec le temps elle a compris petit à petit le confort dont elle avait besoin. 

Dans son camion par exemple, c’est elle qui a fait les plans, elle a un poêle, la télé, une antenne internet, un salon où elle peut accueillir ses amis et de la place pour ranger toutes ses paires de chaussures ! 😅

Pour elle être nomade c’est comme une quête permanente, d’un meilleur endroit : “c’est une quête sans fin où l’on se cherche en permanence, mais on est toujours bien parce que justement, tout est éphémère.”

Je vous parle souvent des avantages d’une vie nomade, là Claire m’a raconté une anecdote qui correspond à un inconvénient : ” l’année dernière, on revenait de Slovénie et le pneu conducteur, a explosé, le camion a pris feu, là c’était la panique heureusement j’ai des extincteurs qui sont toujours en règle, je suis à fond sur la sécurité, on a balancé de l’eau sur la gomme chaude, parce que ça pouvait reprendre et mon camion est resté 2 mois en réparation, tu fais quoi quand t’a plus de camion ? (heureusement j’avais pas mal d’affaires chez mon copain où j’ai pu rester) mais voilà il peut arriver une galère, on a toujours un point d’interrogation sur demain. Parfois il fait froid, parfois y’a plus d’eau plus de gaz, mais c’est rien du tout, par rapport aux avantages qu’on a. “

Elle a pour projet de partir au Portugal cet été, en Grèce si c’est possible et peut-être programmer un voyage dans les pays nordiques avec d’autres amis en poids lourds ! On a abordé d’autres sujets sur sa famille et sur une vie peut-être semi-sédentaire plus tard mais je vous en dirai plus prochainement 😉

Merci beaucoup Claire pour ton témoignage, et de m’avoir montré là où tu travaillais ! 🙂

Si toi aussi tu es nomade et que tu souhaites participer au projet, que tu sois en couple, tout seul, en famille, avec un ton van, en sac à dos, en woofing, en saison ou autres c’est possible ! —> contact@acinstant.fr